Accueil du site > Documents complémentaires > Conférence : « Réflexions sur la structure de l’Œdipe »

Jean-Claude Schotte


Conférence : « Réflexions sur la structure de l’Œdipe »

Jean-Claude Schotte, Jean-Claude Quentel et Jean-Yves Urien.

 


Jean-Claude Schotte est psychanalyste au Luxembourg, philosophe, philologue et linguiste par sa formation initiale. Il est membre de l’Association freudienne de Belgique et de la Société psychanalytique du Luxembourg. Ses travaux s’inspirent de, et alimentent, l’anthropologie clinique ou théorie de la Médiation. Il est l’auteur récemment de Still lost in translation I (Freud, un indispensable étranger) II (Méditations, cartésiennes et anticartésiennes) III (D’un Œdipe à l’autre, de Freud à Sophocle).

« Réflexions sur la structure de l’Œdipe : un Œdipe ou deux Œdipes ? »

Conférence prononcée le 11 mars 2016 lors du congrès « Structure » organisé par le CIAPHS.

En lien avec l’article du même auteur publié dans le n° 20

Résumé  : L’auteur propose une relecture de l’Œdipe tyran de Sophocle qui ne se confond pas avec l’Œdipe freudien. Le héros tragique se comprend dans l’exercice, raté, du pouvoir et non dans une alliance pervertie. Son propos devrait intéresser non seulement l’helléniste mais aussi le sociologue clinicien qui essaie d’expliquer à la manière de Jean Gagnepain et de la théorie de la médiation, l’institution des identités (dont les « perversions » constituent un passage à la limite) et celle du métier ou plus généralement des rôles sociaux (qu’éclairent les psychoses).

Podcast

| | Table générale des numéros | Suivre la vie du site | Valid XHTML 1.0 Transitional